5 trucs pour réussir ses vacances à l'extérieur lorsqu'on est atteint de la maladie coeliaque

Je vous écrivais sur mes vacances peu avant de partir pour Cape Cod. J’ai pensé vous transmettre mes principaux trucs en vue d’un voyage bien réussi. Comme toujours, on parle d’organisation, de planification, eh oui!

Intérieur de la maison à Cape Cod

1. Louez un endroit doté d’une cuisine. Pour notre part, louer une maison près de la mer était la meilleure option. En consultant différents sites en ligne, nous avons trouvé ce qui semblait être une maison des plus correctes pour nos besoins. Seul hic, on ne spécifiait pas si la location de la maison permettait l’accès à une cuisine. Nous avons donc communiqué avec l’hôte en lui précisant que j’étais atteinte de la maladie coeliaque et que de pouvoir utiliser la cuisine était primordial. La réponse a été des plus positives, on a même eu droit à des accessoires de cuisine tout neufs. Comme quoi poser les bonnes questions est toujours payant. La maison était d'ailleurs beaucoup mieux que tout ce qu’on aurait pu imaginer. Osez rêver!

 

2. Communiquez avec l’hôtel ou le bed and breakfast. Je suis consciente que dépendamment de la destination, il n’est pas toujours possible d’avoir accès à une cuisine dans une maison ou une chambre d’hôtel. Sachez cependant que certains hôtels proposent des menus dans gluten. Une autre option intéressante pourrait aussi être un bed and breakfast. Communiquez d’avance avec vos hôtes quant à votre maladie, ils pourront sans doute vous accommoder. Ne faites pas comme nous et n'oubliez pas votre grille-pain!

 

3. Trouvez à l’avance des restaurants où vous pourrez manger. Cette règle de base s’applique aussi en vacances. Parce qu’après une journée à la plage sous le soleil chaud ou encore après une journée à explorer des lieux nouveaux, il ne nous tente pas toujours de faire à manger… le restaurant pourrait être une avenue intéressante. Par contre, les précautions de base s’appliquent et il peut être compliqué de trouver le soir même un endroit sécuritaire. Ainsi, avant de partir pour un nouvel endroit, il est intéressant de se faire une liste de restaurants qui nous intéressent et qui offrent des options sans gluten. Si un restaurant ne présente pas de menu sans gluten, n’hésitez pas à leur écrire ou à les appeler. 

 

4. Pique-niquez plutôt que de fréquenter les cantines. Évidemment les repas rapides en bord de rue composé de hot-dogs et hamburgers relèvent d’une autre époque pour nous coeliaques. Pourquoi ne pas plutôt faire des piques-niques? Plus santé, ils peuvent se révéler économiques et permettent de manger à notre faim. N’oubliez pas votre glacière avant de partir!

 

5. Apportez des collations et faites des épiceries sur place. Ce truc va de soit pour tous les coeliaques… On a toujours des collations sur nous pour dépanner… simplement à ne pas oublier, même en vacances. Pour nous il allait de soi de faire une épicerie lors de notre arrivée. On a eu la chance d’avoir une maison près d’un Whole Foods qui regorge de produits sans gluten.

 

Évidemment, plein d’autres éléments doivent être pris en considération lors des voyages. Serez-vous seul? En couple? Entre amis? En famille avec des enfants? N’oubliez simplement pas de penser à vous et à vos besoins!

Bonnes vacances!

N’hésitez pas à nous laisser vos trucs dans les commentaires.

Catherine ValoisComment