Recevoir pour un anniversaire sans gluten

Ballon

J’aime recevoir des êtres chers à la maison. Je sais qu’eux aussi aiment m’inviter, mais je sais que chaque fois je leur cause quelques maux de tête avec mon intolérance au gluten. Je leur suggère souvent de trouver une recette qui les inspire et d’ensuite vérifier si le tout convient. Souvent il suffit de quelques modifications pour que la recette devienne sans gluten. Évidemment, chacun d’entre eux est aussi conscientisé au risque de contamination croisée et au fait que le gluten puisse se cacher dans plusieurs ingrédients de base. Lors des anniversaires d’amis, nous avons longtemps célébré au restaurant, puis certains ont eu des enfants, d’autres ont eu leur premier petit nid, bref les fêtes se passent plus souvent à la maison qu’au restaurant. Il faut donc cuisiner pour tous. Comment y arriver avec les goûts de chacun et les restrictions alimentaires des autres?

 

Poser les bonnes questions

Que ce soit pour une fête ou pour un simple souper à la maison avec des amis, je m’assure toujours de respecter les goûts de chacun. Je sais par exemple qu’un tartare de saumon en fera saliver une alors que l’autre sera complètement dégoûté à l’idée. Je me rappelle toujours les allergies et intolérances de chacun, ma sœur est allergique au poisson et aux fruits de mer, j’ai donc été conscientisée très jeune à la chose. J’y vais aussi avec le mode de vie de chacun, je pense entre autres à une amie intolérante au lactose qui va parfois préférer prendre une pilule de Lactaid pour manger des trucs qu’elle ne consommerait pas sur une base régulière. Par contre, bien que je sache qu’elle accepte de prendre à l’occasion des produits laitiers, je préfère lui demander à chaque fois la permission de les intégrer ou pas. S’il est possible, je vais adapter ma recette pour elle ou encore lui trouver une option spéciale. Lorsque je reçois de nouvelles personnes à la maison, une des premières questions sera donc de savoir s’il ou elle a des allergies (ou préférence…). On se réserve ainsi moins de mauvaises surprises lors de la réception.

 

Conciliation

J’ai souvent avancé que je préférais qu’on partage tous un seul et même repas. J’ai un problème avec l’idée de marginaliser une personne allergique. Mais on parle ici d’un scénario idéal, on sait bien que c’est parfois impossible de proposer un seul menu. En effet, lorsqu’à la même fête de nombreux invités ont des allergies, il est parfois compliqué de créer un seul menu. Ce qui compte le plus au final, c’est de respecter chaque restriction et de cuisiner avec précaution pour ainsi éviter toute contamination. Vos invités vous en seront reconnaissants.

 

Les fêtes d’enfants

Burger

Les traditionnels burgers et hot-dogs proposés lors des fêtes d’enfants sont évidemment à proscrire. Évidemment le tout peut être modifié pour être 100% sans gluten, mais si votre petit se présente à une fête sans que le parent connaisse sa maladie, et bien, vaut mieux oublier le repas pour le petit. Vous pourriez toujours apporter vos propres pains hamburger et hot-dog afin que le parent puisse en faire un spécial à l’enfant. Par contre il faudra aussi vérifier quel type de viande on compte utiliser. En effet, les galettes contiennent souvent du gluten alors que les saucisses se trouvent facilement avec l’option sans gluten. Si on prépare des burgers avec de la viande hachée fraiche, il ne faut pas oublier de vérifier épices et sauce qu’on pourrait mettre à l’intérieur. Pour les collations lors de la fête, il faudra aussi vérifier les types de croustilles offertes. Même les bonbons et chocolats contiennent souvent du gluten. Trouvez une façon ludique pour votre enfant de pouvoir profiter de la fête. Ne pourriez-vous pas préparer les friandises pour tous? Vous vous assureriez ainsi que tout est sécuritaire et la préparation des petits sacs pourrait s’avérer une belle activité familiale en prévision de la fête. Comme quoi tout peut devenir amusant!

 

Place au gâteau

Évidemment lorsqu’on pense au mot gâteau on pense au gluten. Ainsi je pourrais dire que pas mal tout le monde sait qu’un gâteau est problématique pour une personne coeliaque. Mais ce que bon nombre de personnes ne savent pas, c’est à quel point sans gluten ne veut pas dire sans gâteau. Pour moi, un anniversaire n’en est pas un sans gâteau… alors à nos fourneaux! Il est quand même simple de cuisiner un gâteau de base sans gluten, pour les moins aventuriers il existe désormais des mélanges sans gluten, et pour ceux qui n’ont pas le temps ni l’envie, il reste le rayon des surgelés de certaines épiceries, ou mieux, les pâtisseries sans gluten (voir notre liste).

Gâteau