Un Noël sans gluten

Photo by Rawpixel Ltd/iStock / Getty Images

La période des fêtes est celle des réceptions, soupers en famille et entre amis. Comment faire en sorte que vos repas sans gluten se déroulent bien. Voici quelques conseils.

 

Préparation

Il est important de bien nettoyer les surfaces de travail où vous cuisinerez. N’employez pas d’ustensiles en bois (il est difficile de les nettoyer correctement) et faites attention si vous placez des plats au four car les grilles sont fort probablement contaminées. Il vaut mieux utiliser une plaque et y mettre du papier allant au four.

 

Réception

Si vous préparez un repas sans gluten, planifiez-le à l’avance, surtout si vous en êtes à vos premières expériences. Revenez aux bases de la cuisine. Utilisez des ingrédients frais, peu ou pas transformés. Privilégiez les mentions ‘’sans gluten’’ et rappelez-vous que dans la liste des ingrédients le gluten pourrait porter différentes appellations. Souvenez-vous de l’acronyme SABOT pour Seigle Avoine Blé Orge et triticale. Les personnes coeliaques doivent absolument éviter toutes ces céréales (exceptée pour l’avoine certifié sans gluten) En cas de doute, vérifiez auprès de votre invité. Nous préférons toujours nous faire poser des questions que de prendre un risque.

 

Pour une réception de type potluck

Opter pour un menu 100% sans gluten serait l’idéal. Les risques de contamination croisée seraient alors beaucoup moins importants. Toutefois on le sait, dans de grandes familles, certains ne voudront pas d’un menu sans gluten (dommage!).

Si vous optez pour un potluck avec certaines options sans gluten, identifiez-les bien et placez les plats sur une autre portion de la table. Faites servir la personne cœliaque en premier. Évidemment, on aime bien se resservir dans ce genre d’occasion. Il faudrait être alors certain que tout le monde ait utilisé les bons ustensiles pour chaque plat… Sinon gare à une contamination croisée. Aussi, les invités qui seront en charge d’apporter des plats sans gluten doivent être au préalable informés de ce qu’est le gluten et des différents ingrédients qui pourraient étonnement en contenir (ex. bouillons, sauces, etc.).

Finalement, respectez le choix d’une personne allergique ou cœliaque qui préférerait apporter son propre repas. Pour certaines personnes, ce type de repas peut être extrêmement angoissant en sachant que l’allergène pourrait se retrouver un peu partout. Il faut donc être conciliant et ne pas insister.

 

Dessert

Je dois malheureusement vous mettre en garde des desserts dits sans gluten, mais préparés dans des pâtisseries traditionnelles. Comme les farines sont extrêmement volatiles, les risques de contamination croisée sont énormes. J’en ai fait l’expérience il y a quelques années . Je suis encore triste quand j’y repense… un 24 décembre gâché par une bûche contaminée…

 

les petits biscuits de Noël

Pain epices.jpg

Il y a une tradition que j'adore et c'est de préparer en famille des petits biscuits de pain d'épices. Chaque année on se retrouve pour préparer des biscuits ensemble. Il y a quelques années, j'ai apporté chez ma mère farine, beurre et épices. J'allais seulement utiliser sa cassonade, comme elle est naturellement sans gluten. Malgré toutes ces années à vivre sans gluten, je suis passée proche de me laisser prendre. J'avais oublié que pour éviter que sa cassonade ne prenne en pain (c'est le cas de le dire!), ma mère ajoutait à son contenant des tranches de pain. Comme quoi, même lorsqu'on est rendu ''pro'' du sans gluten, de petites erreurs peuvent arriver.


Sur ce, je vous souhaite un très Joyeux Noël!

 

Pour d’autres articles pertinents sur le sujet : https://www.glutenfreeliving.com/blog/explaining-gluten-free-diet/?platform=hootsuite

http://allergies-alimentaires.org/fr/nouvelles/articles-informatifs/trucs-pour-recevoir-personne-allergique

Catherine ValoisComment