Folies Pâtissières

Edith Palluck

De prime abord, les gens me croient timide. Autant j’aime rencontrer de nouvelles personnes, autant je l’avoue, parfois je me sens gênée lors d’une première rencontre. En allant rencontrer Edith, la jeune propriétaire de Folies Pâtissières, j’étais dans ce même vieux patern. Excitée, mais quelque peu nerveuse.

Puis, j’ai franchi la porte. L’odeur… puis Edith qui arrive, sourit. Il y a de ces personnes que l’on rencontre et qu’en un regard, on sait que l’on se sentira bien avec eux. Edith est de ces personnes. Chaleureuse avec moi comme avec ses clients, elle est dynamique (malgré son horaire de fou) et dévouée à son métier. De formation pâtissière, elle a œuvré dans ce milieu avant d’ouvrir son propre commerce sur la Rive-Nord, d’où elle vient.

Évidemment, je me demande toujours pourquoi une personne se lance dans l’aventure de la boulangerie-pâtisserie sans gluten alors qu’on le sait, cela est bien plus complexe que la version traditionnelle. Contrairement à d’autres commerçants, Edith n’a aucun problème de santé relié au gluten. Elle devait ouvrir sa pâtisserie, lorsqu’au même moment, quelqu’un de sa famille a été diagnostiqué avec une intolérance au gluten. En fille dévouée et concernée, elle s’est informée afin d’aider cet être cher… le déclic n’y était pas encore… c’est plutôt en voyant ce que son proche devrait manger si elle ne mettait pas la main à la pâte qu’elle a décidé d’ouvrir la première pâtisserie sans gluten à Laval.

Après beaucoup de travail, des erreurs (on en fait tous!), elle a enfin pu ouvrir ses portes il y a deux ans. L’endroit où se trouve Folies Pâtissières est simple d’accès, à proximité des axes routiers. Alors que la majorité de la clientèle est allergique ou intolérante au gluten, Edith avoue qu’au départ, les gens venaient à son commerce sans savoir qu’il s’agissait d’un établissement 100% sans gluten. On appréciait ses produits, sans même savoir qu’ils étaient exempts de la matière première de la pâtisserie traditionnelle. Mais lorsqu’elle a affiché son commerce comme étant Sans gluten, elle avoue avoir vu des gens rébarbatifs et craintifs à l’idée de goûter des produits lorsqu’ils les savaient sans gluten. Il y a certes beaucoup d’éducation à faire. Mon chum en étonne plus d’un lorsqu’il avoue manger les mêmes choses que moi maintenant. Le tout s’est fait de façon naturelle, nous cherchons toujours les meilleurs produits, et de manger tous les deux sans gluten réduit considérablement les risques de contamination à la maison. Et lorsqu’on connaît des artisans comme Edith ou d’autres, on sait qu’on aura toujours un endroit où bien s’approvisionner. Car oui, en plus d’être fort sympathique, elle offre de bons produits. Vous commencez peut-être à le savoir, je raffole de tout ce qui est au citron, j’ai donc voulu essayer pour vous (bon pour moi aussi! Hihi!) la tartelette au citron… Je n’ai pas été déçue. Le goût du citron y était et la tartelette avait une texture aussi appréciable que toutes celles faites à base de blé.

Présentoir Folies Pâtissières