Kleine Shoppe

DSC_0741-4.jpg

Aller prendre un café et pouvoir manger un petit à côté n’est pas toujours facile pour nous coeliaques. C’est pourquoi j’étais surexcitée lorsqu’en me promenant près du Marché Atwater à Montréal, j’ai découvert le Kleine Shoppe Sans Gluten. En ouvrant la porte du petit coffee shop, j’ai d’abord été frappée par le décor. Le nom allemand de la place n’est pas sans lien avec l’atmosphère qui y règne. Je me sentais revivre mon aventure berlinoise d’il y a quelques années. Le mobilier fait sur mesure pour les lieux semble sorti d’une autre époque et apporte un charme inestimable à l’endroit qui a ouvert ses portes en avril 2017.

 

Tasse à café Kleine Shoppe Sans Gluten

À ma première visite ce printemps, je passais prendre quelques pâtisseries pour le brunch dominical. Je suis ressortie avec biscuits, crumbles et trottoirs aux fruits. Si le tout était franchement bien bon et que j’y suis retournée chercher à manger pour nos autres brunchs, reste que l’expérience Kleine Shoppe se vit sur place. C’est pourquoi j’avais si hâte de rencontrer la propriétaire, Katherine (Katie), vendredi dernier. Il était dix heures, j'avais englouti qu’un seul café, j’étais bien due pour un deuxième. Si elle sert quelques bouchées véganes et n’utilise pas de lait dans ses produits, on peut quand même savourer un bon latte au Kleine Shoppe. Servi dans une petite tasse à l’effigie de l’endroit, même le carton rend bien l’âme des lieux. La vaisselle est tout aussi adorable. Katie m’a avoué que les assiettes appartenaient à sa grand-maman et franchement, elles ajoutent un chic au petit plat qu’on déguste sur place. Si l’esthétisme peut sembler a priori calculé, tout ce qui se trouve au Kleine Shoppe y a  pourtant atterri par un incroyable hasard. Les affiches punks en sont un bel exemple. Katie les a trouvés par hasard, ne lui restait qu’à les mettre en valeur dans de beaux cadres. Pour le mobilier, c’est un talentueux ami qui s’en est chargé et le tout se marie à merveille. Le lustre donne un chic à l’endroit, tout comme le majestueux divan faisant dos à la fenêtre. Même le comptoir de marbre était là avant l’arrivée du Kleine Shoppe, alors qu’il semble avoir été construit pour l’endroit. Dans ce style éclectique, il fait bon être. Pour une rare fois, je me sens dans un café qu’on pourrait voir apparaître sur notre fil Instagram. Je n’y vais pas uniquement pour les gâteries sans gluten, j’ai adopté le petit café pour les causeries avec les gens qui y sont, pour le magique que revêt l’endroit.

 

En ce qui a trait au menu, il est sujet à changement, mais Katie se charge de l’afficher sur sa page Facebook ou Instagram. On peut ainsi connaître les produits vedettes de la journée. Et comme on se plaît à dire au Kleine Shoppe, les produits sont souvent santé, parfois vegan, toujours sans gluten et j’ajouterai, toujours bons! Pas de sucre de canne, que des produits que Katie consommerait pour elle-même. Ses vedettes? Les cachous, le sirop d’érable, la crème de coco et les fruits. La base quoi! En ce moment, je rêve du sandwich à la crème glacée. Probablement ce qui fait que le menu n’est pas 100% santé, mais qui ne donnerait pas sa peau pour un bon sandwich de crème glacée. Pour l’instant je n’ai pu y goûter comme les petits biscuits sont faits avec de l’avoine (SG). Mais on m’assure qu’on en fera bientôt sans avoine! MERCI!!!

 

Moi au Kleine Shoppe Gluten Free Bakery

J’ai eu le bonheur de goûter à une bonne partie de ce que contenait les étalages lors de ma visite vendredi dernier : gâteau au café, muffin aux fruits, brownie cru et pudding de chia. Bjorn a pour sa part pu goûter au carré de bleuets (contenant de l’avoine) et aux biscuits. Le trottoir de fruits était aussi bon que lors de ma première fois. Mon préféré? Le gâteau au café… si j’ai souvent parlé de mon amour pour tout ce qui contient du citron, je n’ai peut-être pas encore admis ici que j’adore tout ce qui goûte la cannelle. Et le gâteau en contient une dose juste parfaite. Frais avec un bon café, c’est un réel délice. J’avoue qu’il venait tout juste d’être prêt à servir lorsque je l’ai goûté… et j’ai toujours aimé ce qui sort du four. Petite, je me faisais chicaner par ma grand-maman parce que j’étais incapable d’attendre que les gâteaux refroidissent avant de les manger, et pour ma grand-mère le temps de repos c’était primordial… comme de ne pas grignoter entre les repas : « ça va gâcher ton repas » disait-elle. Mais bon, je m’égare, reste que de parler de famille ici n’est peut-être pas anecdotique. On sent une convivialité au Kleine Shoppe. Les employés semblent tous bons amis. D’ailleurs, en jasant avec une de celles-ci, Bjorn a découvert qu’ils étaient tous deux originaires du même petit patelin allemand alors que Katie a pour sa part vécu en Allemagne quelque temps. Si elle travaille aujourd’hui de longues heures au café, on sent qu’elle y est chez elle. Ce qu’elle attend… c’est vous!

 

Alors que c’est un malheureux événement qui a permis à Katie d’apprendre les rudiments de la cuisine (elle a eu une commotion cérébrale et c’était la seule chose qu’elle pouvait faire à la maison), alors que le décor du Kleine Shoppe est inattendu, mais ô combien rafraîchissant, alors que vous y passiez par hasard, ou suite à la lecture de cet article, vous verrez… la magie opère en cet endroit et c’est ce qui fait que j’aime tant ce petit café de la rue Notre-Dame à Saint-Henri.

Gâteaux au Kleine Shoppe
Divan Kleine Shoppe
Cakes at Kleine Shoppe Gluten Free Bakery